L’équipe de France de handball a décroché hier sa 11e médaille sur la scène internationale en disposant de l’Allemagne (26-25) lors de la « petite finale » du championnat du monde.

Habitués des finales ces dernières années, les Bleus sont passés à côté de leur demi-finale face au Danemark (38-30) vendredi soir. Les hommes de Didier Dinart ne sont jamais parvenus à trouver les solutions face à des Danois survoltés et bien meilleurs dans tous les secteurs.

Cette désillusion oubliée, il fallait pour les Bleus jouer hier un 10e match en 20 jours et terminer la compétition sur une bonne note. Face à l’Allemagne, le sextuple champion du monde, les Français ont d’abord eu du mal à rentrer dans la partie, en inscrivant que 9 buts en première mi-temps et en faisant briller le portier adverse à de nombreuses reprises. Menés de 4 unités au retour des vestiaires, les Bleus vont montrer un tout autre visage et vont rapidement reprendre les commandes de la partie. Les Allemands vont tout de même revenir à égalité à une minute du terme, mais dans les toutes dernières secondes, Nikola Karabatic offre la médaille de bronze à l’équipe de France après une attaque rapide parfaitement exécutée.

Cette médaille de bronze vient s’ajouter au palmarès impressionnant du handball Français et vient récompenser une équipe dite « en transition ».

Le podium

  1. Danemark
  2. Norvège
  3. France

 

50789997_2341961832720767_2402050195039715328_o

© Fédération Française de Handball

Partager cet article :