IMG_6319

Recrutement, ambitions, objectifs : vendredi dernier avait lieu le traditionnel point presse de rentrée de la Team Chambé aux Saisies.

Comme il est dorénavant d’usage depuis 3 saisons, le Chambéry Savoie Mont Blanc Handball effectue son stage de préparation à la station des Saisies du 2 au 11 août 2017. Cette étape importante dans la saison de nos Chambériens marque les relations étroites qui lient la station au club, grâce à un partenariat qui fête cette année ses 10 ans d’existence. A cette occasion, le président Alain Poncet, accompagné de Laurent Munier et Bertrand Gille s’est rendu au Signal, où l’effectif professionnel effectue actuellement sa préparation physique, pour échanger avec les journalistes présents.

7 départs et 4 arrivées

Alain Poncet : « C’est une année importante pour nous puisque 7 joueurs de l’effectif de l’an passé ne sont plus là. 6 contrats que l’on n’a pas souhaité renouveler et un départ de Melvyn Richardson qui a préféré partir sous d’autres cieux montpelliérains. Un club professionnel doit savoir évoluer, se remettre en question, et nous avons souhaité tourner une page, avec la volonté de travailler sur nos jeunes du centre de formation. Baptiste Malfondet est là aujourd’hui, c’est comme on peut dire un bébé du club puisqu’il est issu du centre de formation. Il y a également Niko Mindegia qui nous a rejoint cette année et dont les premiers échos que j’ai eus par le staff confirment qu’il correspond déjà à toutes les attentes placées en lui. Il est très impliqué et investi et parle après seulement 2 semaines, un français parfait. Nos deux autres recrues tunisiennes Mosbah Sanaï et Amine Bannour ne sont pas encore arrivées suite à des problèmes administratifs qui ne sont pas malheureusement de notre fait. Nous avons donc 4 belles recrues qui vont apporter à cette équipe, dans un championnat qu’on sait de plus en plus relevé chaque saison. C’est un nouveau cycle qui commence, l’idée étant de repartir avec des ressources neuves pour aller de l’avant et être ambitieux. »

« Nous avons des jeunes qui sont en train d’arriver à maturité »

Cette saison, l’effectif chambérien s’appuiera encore davantage sur la qualité exceptionnelle de son centre de formation. Bertrand Gille s’exprimait d’ailleurs à ce sujet : « Le choix de partir avec 14 joueurs professionnel (contre 17 la saison dernière) est un choix assumé. Nous avons aujourd’hui des jeunes qui sont en train d’arriver à maturité. Pour eux, être capable d’intégrer le plus régulièrement possible le haut niveau est la bonne étape dans leur progression. Nous valorisons la formation et nous permettons à ces jeunes de s’aguerrir et d’augmenter leur niveau. Ces jeunes vont avoir une maturation beaucoup plus précoce que les autres. »

IMG_6218 IMG_6275 IMG_6146

Laurent Munier ajoutait : « Nous avons fait venir 2 nouveaux joueurs qui pourront intégrer l’effectif professionnel assez rapidement. Ezra Ackah, un jeune ailier droit très costaud et très bon défenseur et Hugo Brouzet, un pivot de 2m06 qui nous apportera beaucoup en défense également. Il est en ce moment même au Championnat du Monde U19 avec Bastien Soullier, Clément Damiani et Nori Benhalima, sur lesquels nous comptons également cette saison. Nous pourrons donc nous appuyer sur un effectif total d’environ 19 joueurs entre les pros et le centre de formation. »

« Nous repartons à l’offensive ! »

« Même si nous n’avons pas encore les chiffres officiels, il semblerait que nous ayons cette année le 8ème budget du championnat. Nous avons réalisé cet été et l’année dernière un gros travail du point de vue de la restructuration administrative et commerciale du club. Cela demande du temps mais les premiers indicateurs sont encourageants pour les années à venir. Nous repartons à l’offensive ! Quelques clubs ont considérablement augmenté leur budget, Nantes et Aix-en-Provence notamment ont un budget qui explose aujourd’hui. Mais nous avons toujours su faire mieux avec moins. Nous avons cependant moins le droit à l’erreur du fait des nombreux clubs qui montent. » déclarait Alain Poncet.

Laurent Munier ajoutait : « Il ne faut pas oublier qu’avec 3,2 millions de recettes billetterie et partenariats privés pour un budget total de 4 millions d’euros, il nous faut trouver d’autres relais, d’autant plus que nous n’avons pas la même agglomération que des clubs comme Montpellier, Nantes ou Cesson-Rennes. Nous travaillons pour atteindre un budget de 5 à 5,5 millions d’euros d’ici 3 ans. »

Objectif européen

Alors que le club va entamer cette saison sa 18ème campagne européenne, Alain Poncet a fixé des objectifs semblables à l’année dernière pour cette saison 2017-2018 : « L’objectif de début de saison l’an dernier était de se qualifier directement en Coupe d’Europe. Malgré notre qualification pour le 2nd tour qualificatif, nous considérons tout de même cet objectif atteint du fait de la difficulté énorme de notre championnat. Nous clamons notre ambition et l’objectif sera donc semblable cette année. Si nous pouvons être européen directement et éviter un tour préliminaire, nous n’allons pas nous priver, même si on sait que ce sera difficile. » Un objectif assumé par le président, même si le championnat et le calendrier n’ont pas offert des débuts faciles à la Team Chambé : « Nous affrontons les 5 plus gros dès le début du championnat. On se déplace en effet à Montpellier et Nantes et on reçoit entre autres Paris. Je ne sais pas encore si on sera prêt ou non mais il y a des années où l’on a débuté le championnat par des matches faciles que l’on a perdus. Cette année, si nous réalisons un ou deux coups en ce début de saison face aux gros, cela va nous donner une pêche d’enfer pour la suite ! »

IMG_6369

Partager cet article :