Après un dernier match remporté tant bien que mal face à la Pologne hier soir (26-25), l’équipe de France clôt sa phase de poule en restant invaincue et ne pouvait pas mieux débuter son mondial à domicile.

Un match d’ouverture face au Brésil de Joao Da Silva remporté haut la main 31 à 16 et une copie non moins impressionnante rendue face au Japon de Rémi Feutrier (31-19) avaient permis aux Bleus de répéter leurs gammes avant leur premier gros test face à la Norvège. Emmenés par un Nikola Karabatic élu homme du match (5 buts, 11 passes décisives), les Bleus se sont défaits des Norvégiens sur un score de 31 à 28 et pouvaient aborder la rencontre face à la Russie avec le plein de confiance (35-24). La victoire d’hier arrachée sur le fil face à la Pologne a permis au duo Dinart-Gille de procéder à quelques essais et de tester davantage la profondeur du banc français.

C’est maintenant un autre rendez-vous qui attend les Bleus puisqu’ils affrontent l’Islande demain à 18h pour le compte des 8èmes de finale de ce championnat du monde. Devant plus de 27 000 personnes attendues au Stade Pierre Mauroy de Lille (record du monde visé d’affluence pour un match de handball officiel), les Français tenteront de battre des Islandais qui n’ont guère impressionné pendant cette phase de poule. Avec 1 seule victoire face à l’Angola, 2 nuls et 2 défaites, l’Islande va se présenter face à la France dans le peau de l’outsider. Mais nos Bleus devront être sérieux et surfer sur leur phase de poule pour battre les finalistes malheureux des JO 2008 et gagner le droit de rejouer mardi prochain au Stade Pierre Mauroy devant des milliers de supporters français qui n’attendent que ça !

Equipe_de_France_de_handball_masculin_logo_2016.svg

Partager cet article :